Catégories
The Rebuntu House

Célébrons la femme, célébrons notre humanité !

Par Asmaou Karim, Vice-Présidente de The Okwelians

8 mars 2021. Pas de revendications aujourd’hui, juste de la gratitude pour le chemin parcouru depuis que cette journée a été déclarée Journée Internationale des Droits des Femmes en 1910, gratitude pour le travail abattu pour être là où nous en sommes aujourd’hui.

Des avancées significatives sont à noter particulièrement au Cameroun. En effet, le Bureau Central de Recensement et d’Etude de la Population (BUCREP), en collaboration avec United Nations WOMEN, a fait état des progrès du Cameroun 25 ans après la Conférence mondiale de Beijing sur les femmes. Il en ressort quelques tendances. Sur la représentativité des femmes en politique, la proportion des femmes députés est passée de 13% à 31 % ; au niveau de l’exécutif communal, nous avons progressé de 8 % à 31 %. Sur l’amélioration de la situation économique des femmes, il convient de noter une croissance régulière des femmes travailleuses salariées de 6 % à 14 %. La proportion des femmes chefs d’entreprise a évolué de 32% à 42 %.

Bien entendu, beaucoup reste à faire mais nous y arriverons. Ensemble, nous arriverons à réduire les inégalités entres les hommes et les femmes. Ensemble, nous arriverons à faire tomber les barrières internes et externes qui nous enferment. Ensemble, nous arriverons à nous imposer encore plus dans toutes les strates de la société, à faire preuve d’une ambition encore plus grande dans tous les domaines, à être plus confiantes car, une femme confiante est forte, capable de prendre place à la table des décisions et d’être une source d’inspiration pour ses consœurs ; en bref de rêver à l’impossible possible.

Pour l’atteinte de cette ambition, il est bien entendu nécessaire que les hommes soutiennent les femmes. En la matière, le livre écrit par Sheryl Sandberg « En avant toutes » que j’ai pris plaisir à lire, s’adresse à toutes les femmes qui souhaitent accroître leurs chances de parvenir au plus haut niveau quel que soit le domaine d’activités, ou atteindre un but quel qu’il soit. Mais il convient aussi à tous les hommes désireux de comprendre ce qu’une femme doit affronter et de remplir sa part du contrat en vue de bâtir un monde plus juste. Pour cela, Sheryl Sandberg rappelle que « il est nécessaire qu’un nombre plus conséquent d’hommes prennent place à table … à la table de la cuisine. ». Rien ne changera à l’extérieur si cela ne change pas à l’intérieur, dans nos foyers/maisons. Chers Messieurs, nous adorons faire la cuisine pour vous. Mais, avec vous, c’est encore mieux !

Par ailleurs, dans cette quête pour la réduction des inégalités hommes-femmes, il est encore plus primordial et indispensable que les femmes soutiennent les femmes. Nous devons joindre nos efforts, car nous représentons la moitié de la population mondiale et notre pouvoir est réel. Nous devons nous unir pour atteindre cet idéal dont nous rêvons toutes.

Plus il y aura des femmes qui s’entraideront, plus rapidement cette noble cause avancera. Plus il y aura de femmes au sommet, plus nous agirons en faveur de nos consœurs. Aidons-nous les unes les autres à prendre pleinement conscience de nos droits, à développer et à améliorer nos compétences, à avoir accès aux ressources et à les partager, à passer outre nos différends et à rester concentrées sur notre objectif commun, à participer aux prises de décision bref à construire un monde plus juste, plus inclusif et plus harmonieux.

La thématique de cette année « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 » nous invite à rendre hommage aux efforts déployés par les femmes non seulement pour faire face à la pandémie de la Covid-19 mais aussi et surtout pour dessiner par leurs actions les contours d’un nouveau monde post Covid19. C’est pourquoi aujourd’hui, nous célébrons le courage, l’esprit d’équipe, la résilience, la bonté : en somme, notre humanité !

Incommensurable remerciements à toutes celles et tous ceux, femmes et hommes, qui sont des acteurs/rices vivant.e.s de cette quête d’humanité pour tou.te.s